Avant la Golden Week soit fin avril debut mai, impossible d'acheter un billet d'avion. Il n'y en avait pas a moins de 1200 euros et de toute facon toutes les places etaient prises. Et encore 1200 euros ce n'est rien, ca montait a des prix extravagants. Les gens deviennent completements fous pendant la Golden Week, ils ont reserve leurs places hyper longtemps a l'avance et se sentent dans l'obligation de partir. Ils pourraient tres bien rester chez eux (cad dans la ville) pendant 1 semaine? Cette annee (2007 ^^;) ca ne faisait meme pas vraiment une semaine. Mais bon, quand on sait qu'il s'agit de la seule periode ou vraiment on ne travaillera pas car il y a une succession de jours feries (autre chose que les conges payes qui ne sont pas vraiment respectes), on ne peut pas leur en vouloir. Au vue du phenomene on a meme l'impression que la Golden Week represente en fait les vacances annuelles officielles ^^;. Mais jours feries ou pas certains travaillent quand meme.

SNG, l'ecole de japonais n'a pas voulu faire le pont, du coup la semaine etait coupee en 2 avec 2 jours de cours. Mais moi m'en fous, je n'avais pas encore commence les cours ^__^. J'ai pris comme d'hab mon billet au dernier moment pour le 18 mai, il ne m'a coute que 850 euros aller retour et Open 3 mois avec Korean Air; le prix le moins cher a ce moment pour un billet Open. La veille du depart je devais aller voir ma cousine qui etait en voyage groupe avec son entreprise, je lui avais demande de me ramener des vetements.

Un truc trop chiant au Japon et l'un des plus grands combles dans ce pays si high tech, a la pointe de la technologie, c'est que les machines a laver ne servent a rien. Elles ne lavent pas, sont en plastique, lavent seulement a froid, abiment le linge, quand on sort ses vetements comme dirait l'autre on a encore un doux fumet de transpiration et les vetements blancs ne redeviennent jamais blanc apres la 1ere utilisation. Ca plus le fait qu'on n'a pas beaucoup de vetements, fait qu'on doit tout le temps les laver (au moins 2 programmes de suite pour les T shirts et les trucs bien sales) et ce qui doit arriver arrive, les vetements s'abiment tres vite.
En meme pas 6 mois deja 3 de mes pantalons etaient morts. En plus la lessive coute hyper chere, l'adoucissant japonais ne sert a rien. Les seuls trucs qui parfument et adoucissent un peu sont les adoucissants importes mais voila le prix, plus de 1000 yens une toute petite bouteille de rien du tout. En France avec 3 euros on a 3L de Cajoline ou autre. Bref, comme dit B. "tout ce qui concerne la femme au foyer est rendu hyper complique au Japon". On a l'impression de se retrouver dans les annees 50. Pour avoir une machine a laver digne de ce nom il faut soit payer hyper cher, soit acheter une machine a laver etrangere (heureusement a Shibuya on a une machine americaine).....donc payer hyper cher aussi. En France avec 400 euros t'as une machine avec laquelle il n'y a rien a dire, au Japon avec plus de 100 000 yens tu n'es pas sur d'avoir la bonne machine. G. qui avait pourtant une machine avec tambour metallique, mais qui lavait a froid, passait son temps a faire bouillir de l'eau a mettre dans la machine pour ameliorer le truc. -_-#
Tu m'etonnes que la femme au foyer soit sacree au Japon et qu'on veuille la maintenir a cette place, 50 ans pour faire des trucs qui sont hyper banals de nos jours. Bref je reviendrai la dessus plus en detail.

 

Korean air est pour l'instant le meilleur rapport qualite prix que j'ai eu. Un service encore meilleur que les plus grandes compagnies genre Air France. Sur ce vol il y a eu un retard de presque 2h pour un probleme technique, mais ils se sont plies en 4 pour que tout se passe bien, on etait souvent mis au courant de l'evolution, avec Air France tu parles s'ils se seraient donnes tant de peine. A l'escale a Seoul tout avait ete prepare pour que les correspondances se passent au mieux, ils avaient fait en sorte qu'on puisse prendre l'escale immediatement, des gens nous attendaient pour nous rediriger, en plus dans le vol qui partait de Tokyo, beaucoup de gens avaient une escale dans differents pays. En si peu de temps ils ont reussit a gerer tout ca. En France les dispositions avaient ete prises et quand je suis arrivee a Roissy mes parents etaient la sans probleme pour m'accueillir. Si on enleve le retard de 2h (bah ce sont des choses qui arrivent), service impeccable. En plus les hotesses sont agreables, autre chose que British Airways, et tres pros, autre chose que East West.

 

Bon en France je me suis rendue compte que j'etais assez fatiguee et dans un mauvais etat physique. C'etait le bon moment pile poil pour me ressourcer. Je devais vite repartir, le 20 juin. Tout de suite je suis rentree dans le vif du sujet avec le deces de ma grand mere. Au moins j'ai pu assister a une partie des ceremonies. Il manquait toujours mon frere ceci dit, qui lui avait pu venir immediatement (il est plus pres lui aussi...Danemark).

Ensuite je me suis posee un peu, j'ai commence a revoir du monde et la.......le drame. Il y a quelques annees maintenant suite a la poussee des dents de sagesse une de mes molaires s'etait fissuree et depuis le voyage a NY elle me faisait mal, impossible de manger avec. Je vais donc voir mon dentiste, on est mi juin, qui arrange le truc nickel et tout, j'ai plus mal. 2 jours apres j'ai commence a avoir un mal de crane comme ceux que j'avais ces derniers temps. Puis la douleur s'est clairement localisee autour de la dent en question. Je telephone d'urgence a mon dentiste car la douleur etait insupportable. Elle me dit que non que tout est normal , qu'elle est intervenue sur la dent il n'y a meme pas 2 jours, que ca doit etre mes dents de sagesse et qu'il faut absolument les arracher au plus vite. En meme temps ca fait 5 ans qu'elle me sort ca et je n'ai jamais eu mal aux dents de sagesse de toute ma vie. A chaque fois elle me saoule en disant qu'il n'y a pas la place, que je vais avoir de gros problemes, mais en attendant mes dents poussent tres bien sans douleur. A part la dent qui s'est fissuree je n'ai jamais eu aucun probleme.  -_- attends je suis pas debile je sais faire la difference entre une douleur venant d'une dent de sagesse et une douleur venant de la dent qui me faisait (fait toujours) mal.

Bon comme il ne faut surtout pas contredire les medecins, qu'ils sont omniscients et savent tout mieux que tout le monde, surtout mieux que nous pauvres mortels ou plutot non medecins, que c'est leur boulot et pas le notre, j'ai laisse coule. Mais la douleur se faisait de plus en plus vive, c'etait terrible. J'etais devenue un vrai legume. J'avais tellement mal que je ne pouvais meme plus reflechir. J'ai compris ce que cela signifiait vouloir se frapper la tete contre le mur a cause de la douleur. Je passais ma journee chez moi en train d'agoniser en priant pour que je puisse m'endormir, car quand on dort on ne sent plus rien. Je suis meme allee 2 fois aux urgences, car je ne comprenais pas ce qui se passait. C'etait une douleur insupportable et aucun medicament n'y faisait rien. Mon dentiste m'ayant affirme que ce n'etait pas ma dent fissuree le probleme, je racontais toujours la meme histoire mais ca n'avait aucun sens. Je n'avais pas mal aux dents de sagesse, mais le dentiste affirmait que la dent qui me faisait mal n'avait rien. Du coup bah les autres ils ne savaient pas quoi faire. Aux urgences ils avaient l' impression de perdre leur temps les pauvres. Meme si ca faisait mal mon probleme pour eux ne relevait pas d'une urgence. C'etait un probleme a regler avec le medecin traitant. Et moi je n'aime pas deranger donc j'ai continue a souffrir en silence. Desabuses (surement qu'il y a beaucoup d'abus), ils se sont contentes la 1ere fois de me faire une anesthesie. Ca n'a dure que 4 heures mais c'etait 4h salvatrices. Pendant 4h je ne sentais plus rien, meme plus ma langue, du coup je me la suis mordue plusieurs fois ainsi que la levre et une fois l'anesthesiant dissipe le reveil fut tres douloureux. L'anesthesie, une aiguille dans la gencive, et toute la bouche que l'on ne sent plus. C'est une sensation bizarre et inconfortable. La 2eme fois ils m'ont prescrit des calmants (moi qui n'aime pas prendre des medicaments). Ca m'a un peu soulage mais une fois les calmants finis retour en enfer. Ne sachant pas quoi faire, d'un cote les hopitaux qui ne peuvent rien pour moi et me renvoie a mon dentiste, de l'autre mon dentiste qui me dit qu'il faut operer, ne pouvant pas rentrer au Japon dans cet etat je decide d'ecouter mon dentiste. Or pour enlever les dents de sagesses il faut d'abord voir un stomatologue et ensuite avoir un creneau pour l'operation en clinique. Je me mets donc a la recherche d'un stomato en urgence. 1 mois d'attente pour un rdv! J'en trouve un a cote de chez moi. Hyper glauque le truc. C'etait dans un immeuble glauque, par contre son cabinet faisait contraste car il etait bien tenu de maniere generale. Le gars, d'origine vietnamienne faisait tout, le standard, la consultation, les interventions, le nettoyage.... Pourquoi je dis qu'il etait d'origine vietnamienne? Car il avait un fort accent et ca accentuait le cote surrealiste de la situation dans laquelle je me trouvais. J'arrive il etait en train de faire une intervention sur un gars, avec un gant a une seule main seulement. ll y avait un mouchoir avec du sang par terre, le gars il avait la bouche en sang. La chaise ou le patient s'assoie et le materiel etaient assez vieux, le petit robinet pour se rincer la bouche avait un depot de calcaire (si c'etait bien du calacaire?) le tout etait jaunit. Plus je contemplais la piece plus j'avais envie de partir en courant. Il parlait d'une maniere hyper speed, comme les charlatans. Donc pour me rassurer j'essayais de passer outre et je regardais sans cesse ses diplomes accroches au mur. Souvent les medecins venant de l'etranger sont de tres bons medecins.

Mais tout s'est ecroule quand j'ai vu que les ustensiles n'etaient pas neufs a chaque nouveau patient mais que c'etait des ustensiles sterilises comme a l'epoque lol. Ca plus le mouchoir de sang qui trainait par terre et la chaise d'intervention rouillee c'etait trop pour moi. Mais c'etait trop tard je ne pouvais plus faire marche arriere.

Je lui ai donc raconte mes deboires, il a regarde, m'a fait une radio et m'a bien dit qu'on ne pouvait pas operer maintenant, que ma dent de sagesse etait trop jeune, qu'elle n'etait meme pas sortie. Quand il a dit qu'il pourrait quand meme le faire ( je devais en finir avec ce probleme car mon vol retour etait  pour bientot) mais qu'il faudrait qu'il demande a quelqu'un de l'aider pour extraire la dent c'etait decide, :D je n'allais pas me faire arracher la dent ni meme revenir dans son cabinet.Imaginez un peux la scene...2 personnes en train de s'acharner sur votre pauvre dent et vous en train d'assister les yeux grands ouverts a toute la scene. Je ne suis pas sensible mais bon il y a des limites.

 

Me voila donc au meme point de depart. Je decide donc de reculer mon voyage (mon billet etait echangeable heureusement. Par contre ils disent echangeable mais quand tu veux repousser la date ils te demandent de montrer patte blanche avec justificatif. Moi ca tombait bien j'avais vraiment un probleme medical). Je decide donc de prendre le temps, 1 mois pour avoir rdv chez le stomatologue affilie a la clinique rattachee a mon dentiste. Du moment que je suis de retour pour le debut des cours en juillet....

Le temps passe, j'ai enfin rdv chez le stomato pour la pre operation. Je lui explique mon probleme et la coup de theatre. Il m'explique en me prenant pour une debile (a travers moi c'etait mon dentiste) que si ma douleur vient de ma dent fissuree c'est que le probleme vient de la et non des dents de sagesse. Que c'est debile d'operer puisque ca ne va pas arranger le probleme, qu'a 1ere vue mes dents de sagesse se portent tres bien. Il me renvoie donc chez mon dentiste. Je lui dis que j'avais deja dit tout ca a mon dentiste mais qu'elle n'a rien voulu entendre. Dans ma tete je suis enervee car c'est ce que je dis depuis le debut, et pas besoin d'etre stomato ou chirurgien dentiste pour arriver a cette conclusion. De plus j'ai perdu 1 mois et demi a etre trimballee de droite a gauche avec une douleur insupportable pour en revenir au point de depart. Je lui ai demande pour le coup de me mettre tout ca par ecrit pour montrer a mon dentiste et qu'elle ne me fasse pas le coup du medecin blase qui sait tout.

Je retourne donc chez mon dentiste avec la lettre. C'est avec peu de conviction qu'elle decide de rouvrir la dent. Et la quand elle a retiree l'amalgame (attention ames sensibles arretez de lire) ca s'est mis a puer dans toute la piece. La dent s'etait completement infectee. C'etait Biohazard. Du sang et un espece de liquide en sortait. C'etait horrible. La elle a bien vu qu'il y avait un probleme...et ma descente aux enfer a commence pour de vrai (oui avant c'etait de la rigolade).

Les cannaux de ma mollaire etaient obstrues. Ca s'etait infecte et il y avait une carie. Si apres m'etre fissure la dent il me restait les 2/3 de ma mollaire, apres l'avoir nettoye il ne me restait plus qu'1/3. Elle avait du tout virer, j'avais un trou beant dans la dent, on voyait ma gencive. Je devais rester avec ce trou pour laisser respirer la dent et pour que les cannaux se nettoient. Je ne vous dis pas pour manger. C'etait la croix et la banniere. Je devais mettre des bouts de mouchoir (mieux que le coton) dans la dent pour eviter que les aliments rentrent dans le trou. Il fallait calibrer au millimetre pres pour eviter que j'aie l'impression d'avoir un caillou a la place de la dent. Le bout de mouchoir prenait une couleur jaunatre et l'odeur attirait les insectes quand je le retirais -_-" je devais le changer plusieurs fois par jour. Quand je me reveillais le matin j'avais plein de sang dans la bouche. Et la douleur.....le nerf nevralgique etait touche, c'est pour cela que c'etait insupportable. J'avais mal sur toute la partie gauche de l'omoplate jusqu'a la tete. On etait passe a un niveau plus eleve, c'etait comme si je m'etais fracture la machoire et le crane dans un accident de voiture (enfin je dis ca, je n'ai jamais ete dans ce cas de figure donc je n'en sais rien). La gencive avait triple de volume aussi.

Le dentiste m'avait donne des calmants pour 1 semaine. Moi qui n'aime meme pas prendre une simple aspirine, j'ai compris comment des gens en grande souffrance pouvaient devenir accrocs aux medicaments. C'est meme moi qui lui ai demande de renouveler mon ordonnance mais elle a refuse car ce n'est pas bon, risque d'accoutumance (ce qui est vrai) et aussi parce qu'elle avait besoin que je puisse sentir la douleur pour voir si le probleme etait bien fini ou pas et aussi durant les interventions pour mieux evaluer T_T. En fait 2 cannaux s'etaient debouches tres vite mais un 3eme etait extremement sensible. C'est celui la qui me faisait mal. A peine un peu d'air passait a cote que je sentais une douleur!... Et impossible qu'elle me touche avec quoique ce soit. Cela produisait une douleur vive. Parfois elle essayait de refermer la dent pour voir, surtout que je devais partir, mais le probleme n'etait pas encore fini et elle devait me la reouvrir. Impossible pour moi de repartir au Japon dans cet etat. J'etais extenuee, j'avais tellement mal que j'avais envie de me frapper la tete contre le mur, je ne sortais plus. Aussi je connaissais la tres mauvaise reputation des dentistes japonais et je ne voulais prendre aucun risque. En plus cela m'aurait coute les yeux de la tete au Japon. Je devais aller chez le dentiste 2 fois par semaine toutes les semaines. Elle ne m'a fait payer que la 1ere fois puis plus jamais. Bon c'est souvent comme ca quand il s'agit d'un probleme a traiter sur le long terme mais la je pense aussi qu'elle avait un sentiment de culpabilite et qu'elle voyait bien qu'elle avait fait une erreur. J'avais perdu 1 mois pour rien et le probleme s'etait empire. Au Japon tu parles, j'aurais du payer a chaque visite, erreur ou pas du dentiste. J'ai donc decide de rester en France tant que ce probleme n'etait pas resolu, en esperant toujours etre a temps pour les cours de juillet, surtout que j'avais enfin tout l'argent en poche.

J'etais prostree chez moi. D'ailleurs vous ne m'avez pas vu. SNG me mettait la pression pour savoir quand j'allais rentrer au Japon. Decidemment je ne faisait rien comme les autres. Mme Abe avait fait prolonger mon CoE, chose exceptionnelle, Mme Tanaka qui est a SNG France etait d'une grande gentillesse et faisait suivre tous mes documents a SNG et prenait souvent de mes nouvelles. Je devais expliquer pourquoi je n'etais pas encore au Japon etc....

Finallement ce qui devait arriver arriva et je n'ai pas pu voyager. Ce probleme de dent a dure a un niveau de douleur ultime jusqu'en septembre. Voyant que je ne guerissais pas le dentiste a decide d'utiliser les grands moyens et d'intervenir a vif. T_T J'ai cru mourir. Ayant les vaisseaux tres fins ca ne facilitait pas les choses. Un jour lassee que cela traine en longueur elle m'a pris par surprise sans meme me dire ce qui m'attendait. T_T Je ne connais plus le terme exacte mais elle m'a plante des aiguilles dans les cannaux, a vif, sans anesthesie (elle disait qu'elle avait mis des gouttes d'anesthesiant mais ca ne servait a rien). Les 2 autres canaux ne faisaient pas vraiment mal mais le 3eme recalcitrant....elle devait me maintenir sur la chaise, j' hurlais tellement que les personnes dehors devaient etre en panique. J'en ai pleure d'ailleurs tellement que la douleur etait vive et pourtant je suis "une dure a cuir " lol. Je suis sortie de la traumatisee avec un rendez vous la semaine qui suit. Ce fut une methode extreme, n'empeche apres ca j'ai commence a guerir. Je n'avais plus mal ou presque, ma gencive commencait a degonfler. La semaine d'apres tout etait regle et elle a enfin pu reboucher ma mollaire. Je pouvais recommencer a manger avec, retrouver une vie normale. Enfin!

Seulement avec tout ca j'avais perdu trop de temps et loupe la rentree a SNG. :( ils ont ete obliges d'annuler mon CoE et je ne pouvais pas commencer les cours en janvier. Comme par hasard cette annee ils ne faisaient pas de rentree en janvier? Je crois surtout qu'ils en avaient marre de mon cas trop exceptionnel. Ils etaient dans la hantise d'avoir une mauvaise image aupres du Bureau d' Immigration alors qu'ils n'etaient aucunement responsables du probleme et que dans mon cas j'avais quand meme un justificatif serieux.  Toute personne logique pouvait voir qu'il n'y avait pas de quoi me mettre sur liste rouge.

Aussi ca ne faisait pas super dans mon dossier au Bureau d'Immigration, ca commencait a faire beaucoup entre les dossiers pas deposes dans les temps, les traitements de faveurs, les annulations au dernier moment etc....J'etais degoutee, apres autant d'efforts pour m'installer au Japon, reunir assez d'argent pour me payer une scolarite et tout....y'a de quoi baisser les bras. Mais je ne baisse jamais les bras et surtout pas apres tout le chemin deja parcouru, y'a des personnes dans des situations bien plus terribles que ca sur terre. Aussi je ne regrette absolument rien car je ne me voyais pas retourner au Japon dans l'etat ou j'etais. Arf j'avais perdu mon billet Korean Air aussi, fallait en payer un nouveau.

Shibuya avaient ete supers et hyper comprehensifs, le deal etait que je garde la petite pour un loyer moindre et ca faisait quand meme 7 mois que j'etais partie. Du coup ce deal ne leur a servit a rien ou presque. Mais ils m'epaulaient quand meme et ne mettaient nullement la pression pour que je rentre au plus vite. C' etait vraiment rassurant de savoir qu'on pouvait compter sur des gens honnetes et bons. Ca aurait ete les autres rapaces d'Iidabashi tu parles qu'ils auraient fait un scandal meme quand il s'agissait de rentrer en France pour les obseques de ma grand mere.

A cette meme periode un autre probleme de sante commencait a se manifester (et oui j' ai trop pas de chance depuis quelques annees, mais tout est lie...je ne le saurai que bien plus tard) qui va me mettre dans la meme situation quelques temps plus tard.

En attendant il a fallu que je retrouve une ecole hyper vite pour commencer a tout prix en janvier.  J'en avais marre de repousser mes projets. Et un billet d'avion pas trop cher. Nous sommes au mois de novembre 2007.