Ouf enfin un vent de fraîcheur! On respiiiire!!

Comme vous le savez je ne supporte pas l'été japonais. Chaud et humide. Le problème n'est pas la chaleur mais l'humidité. On suffoque. Impossible de faire 3 pas sans dégouliner de sueur. On a la peau qui colle. Impossible de vivre sans la clim. D'ailleurs comme beaucoup j'ai un petit mouchoir pour essuyer mon visage lors des changements de températures (bah oui passer du chaud humide du dehors à la clim des intérieurs ça produit un choc thermique qui vous fait transpirer même si vous n'avez produit que comme seul effort de respirer ^^;.
Ca fait petite vieille mais tant pis, même les jeunes le font.
J'ai même dû abandonner mon vélo. Je ne l'utilise plus que pour aller à la gare où je peux me rafraîchir dans les toilettes avant de monter dans le métro. Arf j'ai essayé d'aller en vélo à Shinjuku lundi. C'était pourtant de nuit quand il fait moins lourd. Une promenade de santé d'habitude. Je ne le referai plus jamais. C'était pour aller à la salle de sport, j'ai cru que j'allais mourir. Du coup je n'y suis même pas allée, cet aller-retour équivalait à 1h d'elliptique suivi d'un sauna. Au retour mes jambes étaient lourdes je n'arrivais même plus à pédaler. J'ai même cru qu'un pneu avait crevé ^^;. L'expression des sportifs professionnels quand ils disent "je n'ai plus les jambes" a pris tout son sens. En plus les gens sont encore plus nombreux dans la rue en été à Shinjuku et jongler avec tout ça équivaut à 20min de tapis. Du coup j'ai pris une résolution. Je vais m'inscrire à Nakano le temps que le climat redevienne vivable. Le problème à Shinjuku hormis la foule est qu'il y a une pente en dernière ligne droite. Même en marchant on dégouline sous ce temps. Donc même si Nakano est plus loin, a de moins bons horaires, et que je vais devoir repayer des frais d'inscription (les voleurs) au moins le trajet est plat et il y a beaucoup moins de monde. Je suis sûre d'avoir les jambes pour rentrer à la maison au moins.

Quand le gouvernement a appelé à faire des économies d'énergie à cause de la centrale, j'ai tout de suite annoncé la couleur. Tout ce que vous voulez mais jamais sans ma clim. Aucun scrupule. En plus ma chambre est au dernier étage, plein sud avec grandes fenêtres. Effet de serre garanti. Toute la chaleur de la maison remonte dans cette pièce.

A ce qu'il paraît après quelques années on s'habitue, certains disent même qu'ils vivent sans clim, en habitant dans le sud en plus; sauf que j'ai toujours savamment pris soin de fuir en été. Je ne suis restée qu'un seul été à Tokyo et ce fut l'horreur. Quand juin arrive j'appréhende toujours. Cette année je devais aussi rentrer en France mais les évènements du 11 mars ont chamboulé tout mon emploi du temps et je suis bloquée ici à Tokyo. Vous ne me reverrez qu'à Nöel du coup (j'arrive le 24 ^^; j'espère que ma moman va préparer un bon repas plutôt que d'aller au restaurant, les mille et une merveilles qu'on mange à Nöel en France c'est pour les riches au Japon).

Donc en gros je ne me suis jamais habituée à l'humidité. Je vis avec la clim, je m'endors avec la clim je me réveille avec la clim (on peut programmer hein ^^;....quoi que j'en connais qui dorment toute la nuit avec la clim.....après ils s'étonnent d'attraper la crève). Seule consolation cette année les moustiques ne sont pas trop féroces (du moins pas encore).

Mais voilà que depuis 2 jours on a enfin un air frais. On peut respirer, passer la journée dehors, courir, sauter..bref viiiivre!!

Que s'est il passé? Un typhon est passé sur les côtes du Japon. Il nous a amené la pluie depuis mardi puis la fraîcheur et aujourd'hui il faisait beau mais pas lourd. On se croirait mi septembre. Pour le coup je préfère les averses au plein soleil tiens.
Si seulement ça pouvait être comme ça tout l'été.

La nuit dernière qu'est ce que j'ai bien dormi. D'habitude quand les rayons de soleil font leur apparition je me lève pour fermer la fenêtre pour remettre la clim sinon c'est le sauna de nouveau. Mais ce matin c'est plutôt la couette que j'ai dû rabattre.

Malheureusement d'après la météo (hyper pas fiable donc croisons les doigts), samedi, et même dès demain, le temps normal revient. Or samedi j'organise une méga fête pour mon anniv (et oui l'avantage du Japon est qu'en été les gens ne partent pas en vacance, donc les personnes nées en plein été comme moi, habituées à ne jamais fêter leurs anniversaires avec les copains quand on est enfant, peuvent enfin en profiter pour célébrer avec leurs amis).

Je me vois déjà en train de me décomposer juste pour avoir parcouru 20 m en talons. Ce jour là les taxi vont m'aimer, même s'il n'y a que 1 km à faire ce sera en taxi.