Mr Strepkoff étant tombé par hasard (je crois) sur mon blog, il a tenu à me donner la réponse qu'il a envoyé à Mr Hochster. Bah oui quand c'était pour donner sa version des faits là il avait nos mails et pouvait nous contacter mais pour la suite là plus rien, on n'existe plus. Pas très honnête mais je n'en attendais pas moins de toute façon.

Je ne prends parti pour personne mais à partir du moment où ils nous ont sollicités sans nous demander notre avis au moins qu'ils soient honnêtes avec nous et montrent toutes les conversations sans rien modifier.

Pour ceux qui n'ont pas suivi l'histoire:

Tensions au sein de la communauté française

Tensions au sein de la communauté française 2

Et maintenant la réponse où on y voit plus clair sur les manipulations.

Réponse au président de l'UFE Japon

Merci par avance de tenir compte de ma réponse au président de l'UFE Japon qui devrait vous intéresser (une copie du courriel original pourra vous être envoyé dès réception de votre adresse mèl).

Remarque : le message dit "mystique" était nullement destiné à Monsieur Hochster mais à un petit groupe d'amis qui, je vous le concède, comportait au moins un "Judas". Ce message a donc été sciemment détourné et rajouté en dernière partie par Monsieur Hochster dans une tentative ultime de décrédibilisation.


Subject: UFE Japon: une situation anormale
From: karl.strepkoff@gol.com
Date: Mon, 18 Apr 2011 21:17:25 +0900
CC: fm@lepommier-patisserie.com; philippe.martin@diplomatie.gouv.fr; sctip@ambafrance-jp.org; philippe.faure@diplomatie.gouv.fr
To: hochster@pecsrealty.com

Cher Monsieur Hochster,

Pour reprendre vos points:

1) Rencontre-débat avec l'ambassadeur de France Philippe Faure:
Des milliers de salles sont disponibles à Tokyo pour accueillir une telle réunion sans besoin de limiter le nombre à 85 participants (Maison franco-japonaise, salles chez des professionnels tels que restaurateurs comme cela s'est souvent fait par le passé,...). Le choix de l'ambassade n'est donc en rien justifié sauf s'il s'agit de "préserver" l'ambassadeur face à une foule de mécontents...
Sachant que de nombeuses familles françaises, je l'espère, rentreront au Japon après la Golden Week (le taux de présence des élèves de l'école française n'ayant été que de 36% lors de la réouverture de celle-ci), il aurait été sans doute judicieux d'organiser cette rencontre après la semaine de vacances japonaises.
En outre, considérant que selon votre prose, vous organisez une telle réunion avec l'ambassadeur une fois par an, il est regrettable qu'aucun membre de votre "bureau" n'est pris la minute nécessaire à la relecture du message envoyé à la communauté française.
Quant à l'opération de communication orchestrée par l'ambassade à Fukushima pour redorer son blason suite aux errements très dommageables pour l'image de la France et des Français qui ont fait suite aux événements du 11 mars, sachez que les Japonais ne sont pas dupes (ni les Français qui connaissent les agissements récents de l'ambassade d'ailleurs). Cette action est bien sûr louable mais les fils blancs de cette campagne de communication sont énormes. Veuillez noter que la véritable charité se fait dans la discrétion, pas devant les caméras de télévision.
Côté associatif, j'anime également bénévolement une association loi 1901 appelée "Vigilance et Action Républicaines" (http://www.vigilanceetactionrepublicaines.info/) que l'ambassadeur Faure n'a "démocratiquement" jamais voulu faire reconnaître par l'ambassade de France. Cette association a pour vocation de diffuser des informations sans compromis qui ne plaisent évidemment pas à des gens habitués à se faire tapoter le ventre... Il ne s'agit en aucun cas de "tirer sur tout ce qui bouge" mais de simplement dénoncer ce qui est inacceptable au sein de notre République, et de donner accès à des informations généralement non diffusées par les médias dominants qui sont sous contrôle de l'oligarchie mondialiste appelée "hyperclasse".
Enfin, comme vous le savez, je suis depuis 48 heures sous la protection de la Police japonaise en raison de l'ouverture d'un dossier criminel à l'encontre d'un de vos "amis" qui m'a envoyé un message mettant en exergue une menace non-dissimulée.

Désolée Mr Strepkoff mais je ne peux que rigoler du ridicule de la situation. Des menaces au niveau criminel, vraiment? Et nous qui croyions avoir touché le fond. Les policiers ont bien dû rigoler quand ils ont écouté toute l'histoire des Tribulations au Sein de la Communauté Française. ^^;

J'espère que Monsieur le Consul Philippe Martin saura faire preuve d'autorité pour calmer la fougue haineuse et largement disproportionnée dont j'ai été la victime.
Il n'est donc pas souhaitable que je me rende à des réunions publiques pendant un certain temps afin de ne pas donner une surcharge de travail aux autorités française et japonaise. J'espère que vous comprendrez donc mon absence à votre réunion.

2) "Sur les "flyjins" et la lâcheté de certains":
J'ai effectivement été en voyage d'affaires en France pendant la semaine du 7 mars mais comment pouvais-je connaître l'imminence des événements du 11 mars ? Vous décrivez mon voyage comme "opportun", avez-vous toute votre raison ? Je suis en tout cas rentré à Tokyo comme prévu depuis le départ le mardi 15 mars en pleine alerte nucléaire...

Il faut bien comprendre que le terme "flyjin" est un euphémisme anglicisé du terme "nezumi" (rat en japonais) utilisé par les Japonais pour les responsables ayant abandonné leurs employés et/ou les personnes dont ils avaient la charge après les événements dramatiques du 11 mars dernier.
Ces termes n'ont donc rien à voir avec des personnes s'étant mis simplement à l'abri avec leur famille car celles-ci n'avaient pas de responsabilité vis à vis de tiers.
Sur internet de nombreux cas sont signalés de directeurs de société ayant laissé à leur sort leurs employés dès le 11 mars. Ils ont tout simplement fui sans se préoccuper de ceux qui restaient derrière eux. Ce sont de véritables lâches irresponsables qui ne méritent aucun respect.
Or le réseau français d'îlotage a également connu des désertions inexcusables dont la votre (vous êtes chef de l'îlot 645 dans Minato-ku) et celle de votre 1er Vice-Président Monsieur Frédéric Madelaine (il est 1er suppléant de l'îlot 681 dans Setagaya-ku). Il m'a en effet été rapporté à plusieurs reprises et par des gens dont la parole ne peut être remise en doute, que vos deux personnes sont allées se mettre à l'abri dans le Kansai en abandonnant donc à leur sort les Français de vos îlots... alors que l'engagement dans le système d'îlotage se fait par volontariat et que les responsables de l'îlotage sont chargés en cas de crise d'être la courroie de transmission entre l'ambassade et la communauté française que vous avez déshonorée dans les faits. La dernière liste officielle de l'îlotage est visible à l'adresse suivante: http://www.ambafrance-jp.org/IMG/pdf/liste_Web_avril_2011.pdf

En parlant de ça, bonne nouvelle, on a enfin un ilôtier qui a repris le flambeau chez moi. Durant toute la crise et même avant on n'a jamais eu aucun signe de vie de notre ilôtier. Les gens veulent devenir des responsables, des "leaders", mais ne veulent pas faire le boulot. Le nouvel ilôtier semble prende sa mission au sérieux. Maintenant je sais que le refuge est à moins de 200 m de chez moi, il sait qui je suis et où j'habite.

Ah! Tiens, bizarre. Comme par hasard le lien ne marche plus. Si quelqu'un avait fait une copie de cette liste? Merci de m'en faire part (je veux juste savoir qui était censé être mon ilôtier et quels sont les ilôts momentanément à l'abandon suites aux nombreux départs).

Par respect pour la France et les Français du Japon, je vous suggère en conséquence de démissionner immédiatement de ce réseau qui a pour but d'informer et de secourir nos compatriotes lors d'un trouble majeur. Vous n'en n'êtes effectivement plus digne.

Prenant en considération que vous êtes de confession juive, et pour répondre à votre question théologique, vous pourrez lire (ou relire) le livre de Job chapitre 33 versets 29 et 30 (http://www.ebible.free.fr/livre.php?_id=job&_chap=33) qui vous mettent en lumière le principe divin de Justice Immanente au travers de la multiplication des vies et donc de la réincarnation.

3) Votre souhait de mettre en copie non-cachée les destinataires de mes messages:
Comment pourrais-je prendre en considération votre demande sachant que vous ne l'appliquez pas vous-même ? Désolé mais vous n'êtes pas crédible.

4) Gestion de la crise nucléaire par la diplomatie française au Japon:
Je vous conseille la lecture de l'article du Monde suivant qui résume bien la situation: http://www.lemonde.fr/japon/article/2011/04/01/la-crise-nucleaire-une-epreuve-difficile-pour-la-diplomatie-francaise-au-japon_1501993_1492975.html

On peut notamment y lire:

"EXCUSES PUBLIQUES
Pour apaiser ces tensions, le 24 mars, Philippe Faure, l'ambassadeur du Japon, accordait une interview au quotidien économique japonais Nikkei Shimbun (accès réservé aux inscrits). Usant de circonvolutions et de périphrases, l'ambassadeur s'est excusé platement : "Les Français qui sont rentrés sous le coup de l'émotion ont pris une décision individuelle. (...) Certaines personnes ont fui sans la permission de leur entreprise. Il s'agissait de réactions individualistes, commandées par la peur de la menace nucléaire invisible. On peut dire que ces personnes n'ont pas eu un comportement modèle. En leur nom et au nom des entreprises françaises, je tiens sincèrement à m'excuser auprès du peuple japonais.""

5) Action judiciaire de l'ambassadeur Faure à mon encontre:
Cette affaire survient curieusement maintenant en 2011 pour des faits reprochés datant de 2008. Il s'agit bien évidemment d'une tentative d'intimidation en vue des prochaines élections législatives de 2012.
J'attire en tout cas votre attention sur l'"exception de vérité" qui permet par exemple de dire ou d'écrire, sans danger de pénalités, à un voleur qu'il est un malfrat. Dire la vérité n'est pas attaquable bien évidemment.
Un autre point important à souligner est la "présomption d'innocence" qui est l'un des piliers de la Justice française.
Alors gardez votre calme et laissez au temps le soin de livrer les tenants et les aboutissants de cette affaire qui est fort claire et très peu élogieuse pour Monsieur Faure et l'administration diplomatique. Ces derniers n'ont certainement pas besoin d'une nouvelle vague de communication néga tive dans les médias japonais.
Mais si vous insistez, je serais personnellement ravi que cette affaire intéresse des journalistes japonais et/ou français. Je n'ai rien à cacher et le dossier est connu de nombreuses personnes depuis longtemps: http://www.vigilanceetactionrepublicaines.info/DossiersRepublicains/Dossier-9/index.html

Mmm j'ai lu les lettres. Finalement c'est pas plus mal que l'on ne sache pas toutes les magouilles qui se trament en coulisse. Laissons les entre eux.

Enfin je me réjouis que vous ayez pris la décision de ne plus m'écrire. Nous évoluons aujourd'hui effectivement dans des environnements éthiques très différents.

Et je vous confirme que depuis des années, je retire de mes fichiers les adresses des personnes qui en font la demande mais peux décider de les réinstaurer ponctuellement pour un message les concernant directement (c'est le cas de Monsieur Faure pour ce message).

Vous souhaitant une intéressante rencontre-débat avec l'ambassadeur, salutations républicaines et vigilantes.

Karl Strepkoff

 

En tout cas dommage que l'on ne puisse pas élire notre ambassadeur. J'ai trouvé tout un dossier très intéresant montrant l'inutilté de Mr Faure mais manque de temps, je le posterai peut être un jour. Espérons que les élections l'année prochaine vont permettre de faire un gros nettoyage ici et nous envoyer des diplomates compétents.